Rechercher
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Les conjoints de travailleurs non-salariés (TNS)

Partagez cet article  ›› 
mardi 20 octobre 2015, par Piquebof
imprimer article 

L’observatoire Alptis de la protection sociale (Alptis est une société d’assurance spécialisée dans l’assurance des indépendants) a missionné deux spécialistes pour enquêter sur ces personnes : Stéphane Rapelli, économiste et Sandrine Meyfret, sociologue.

Les conjoints : Il y a environ 2,7 millions de TNS en France, et 2,2 millions de conjoints. Le conjoint de TNS est majoritairement une femme (71,5 % – ce qui veut dire que 28,5 % sont des hommes) âgée de 45 ans qui, pour plus d’un tiers, a un niveau d’études supérieur au CAP. Un sur deux est salarié, un quart est TNS. Quand il est salarié du privé, il l’est 9 fois sur 10 dans une entreprise autre que celle de son conjoint. Il appartient le plus souvent à la catégorie socioprofessionnelle des employés – mais plus de 20 % des conjoints de professionnels libéraux sont cadres ou professions intellectuelles supérieures.

Les couples : L’étude distingue trois types de couples :
1. Le couple asymétrique, dans lequel le conjoint du TNS est inactif – typiquement une femme au foyer vivant en couple avec un travailleur indépendant (ou un-e retraité-e). Le rôle de l’époux-se est de permettre à son conjoint de maximiser son temps de travail. Cela concerne les couples dont le TNS jouit de revenus permettant d’assurer un train de vie confortable au ménage.
2. Le couple entrepreneurial, dans lequel le conjoint est déclaré comme associé, collaborateur ou salarié du TNS. L’entreprise possède un caractère familial, particulièrement fréquent dans les très petites entreprises de l’artisanat et du commerce.
3. Le couple mixte, où les conjoints exercent une activité professionnelle sans lien avec celle de l’autre. L’avantage est que le revenu du conjoint salarié sécurise les revenus du foyer et permet au TNS de conserver son activité. « Preuve des avantages qu’ils proposent, les couples mixtes sont passés de 40 % à 52 % de 1992 à 2013. »

Le temps disparaît où « épouser un indépendant, c’est épouser l’entreprise… » En revanche, l’implication du conjoint dans le style de vie imposé par l’indépendance est toujours indispensable, qui impose de partager les temps mixtes « familiaux-professionnels », et les aléas financiers. Plus précisément, « les chiffres révèlent que près de 70 % des conjoints prennent directement part aux décisions concernant l’entreprise. »

Et de conclure : « Tous les codes sociaux qui nous régissent depuis quelques milliers d’années sont remis en cause. »

« Avec l’explosion des travailleurs polyactifs qui cherchent à multiplier les sources de revenus donc une sécurité financière, le couple mixte est en passe de devenir le modèle dominant. En outre, en associant les salaires/retraites d’un des conjoints aux revenus non-salariés de l’autre, il permet là encore d’assurer la sécurité économique au ménage, l’autonomie professionnelle du conjoint et une répartition des tâches domestiques plus souple. »

Pour plus de détail Lettre et étude de l’Observatoire Alptis, juin 2015

mardi 20 octobre 2015, par Piquebof
imprimer article  Autres articles de Piquebof | Mots-clés |

Sur le thème : Emploi

Travailler le Dimanche ? Pourquoi cette question. le 20 mai 2016:
Le samedi suffit largement. Lorsque je voyage, je m’étonne plus de ne pas trouver de magasins ouverts le dimanche. Cela m’ennuie parfois, surtout comme cela m’arrive régulièrement, j’oublie des (...)

L’Egalité professionnelle : un net décalage entre le discours et les actions le 28 mai 2013:
75 % des entreprises ayant été interrogées par l’Apec considèrent que l’égalité homme-femme au bureau est un enjeu d’importance. Le discours est posé. Du côté de l’action, l’étude révèle que ce sont les (...)

L’emploi des seniors : Pour un New deal avec la fonction publique le 29 septembre 2010:
Alors que la France souffre d’un taux d’activité qui reste la plus basse des pays comparables, la politique de l’emploi de nos gouvernements est un tissu de paradoxes. D’un côté, j’ai un État qui (...)

Principe de réalité : La société française face à ses contradictions le 27 septembre 2010:
Les jeunes générations de moins de trente ans n’ont jamais entendu de discours volontaristes qui, en rappelant la réalité du Monde, nous rappellent les risques de baisser la garde face aux peuples (...)

Pourquoi YouvoxPopuli ? le 22 septembre 2010:
C’est à cause d’un souvenir marquant des années 68. A l’époque je vivais en province et les échos de la contestation estudiantine et ouvrière m’intéressaient sans vraiment me mobiliser. Aujourd’hui, (...)


Réagir à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.populi.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. Creations sites internet Rizom